Nomination au Cese / Idy réagit : «On m’a plusieurs fois déclaré mort en politique, mais…»

POLITIQUE : Après sa nomination à la tête du Conseil économique, social et environnemental (Cese), en replacement d’Aminata Touré, le leader du parti Rewmi, Idrissa Seck, a fait face à la presse, pour commenter cette décision. Il en a profité pour répondre à ceux qui l’ont déclaré mort politiquement. 

«Nous avons pris un choix positif de répondre à l’appel du président de la République». 
 
Le président du Rewmi a d’abord remercié les autorités religieuses pour leurs prières et prescriptions qui ont rendu paisible la paix au Sénégal. Après l’élection présidentielle, poursuit l’ancien maire de Thiès, tous les autres candidats étaient regroupés chez lui pour réfuter les résultats.
 
Après cette étape, le chef de l’Etat avait enclenché le processus du dialogue national coordonné par Famara Ibrahima Sagna.  Et c’est au cours de ce dialogue qu’il a pris la décision.
 
«Je suis de ceux qui pensent que tout le monde doit mettre la main à la pâte, pour le développement du Sénégal, car le pays nous appartient et la classe politique à la lourde responsabilité de montrer la voie. On m’a plusieurs fois déclaré mort en politique, mais je suis toujours vivant», clame-t-il. 
 
Toutefois, il révèle que des militants lui avaient demandé de ne pas prendre cette décision. Mais il faut, parfois, des sacrifices vis-à-vis de la nation. 
 
Toujours selon Idy, «on n’est pas entré en politique pour déconstruire ou pour gâcher. Et nous sommes dans un contexte où la pandémie de la Covid-19 a basculé le monde, en particulier l’économie. Même les superpuissances ont pris leur part de ce désastre». 
 
TW médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.