Ouganda : Sheebah Karungi dit avoir été agressée par un membre du gouvernement

PEOPLE : Samalie Karungi, star ougandaise plus connue sous le nom de Sheebah Karungi, dit avoir été victime d’une agression sexuelle par un membre du gouvernement, alors qu’elle se reposait dans sa voiture avant son concert.

C’est une révélation qui choque. Dans un live sur Instagram, ce lundi 9 mai, la star ougandaise a affirmé qu’un membre influent du gouvernement ougandais a tenté de lui imposer des actes «inappropriés» alors qu’elle se reposait dans sa voiture. Selon la chanteuse, cette scène s’est passée avant le concert qu’elle devait livrer. L’agresseur a usé de son influence pour intimider les agents commis à la sécurité de la musicienne avant sa prestation. «Ce vieux pervers agissait bizarrement avec moi dans ma voiture (…). Il a essayé de s’imposer sexuellement sans honte ni remords», déplore la chanteuse qui n’a pas voulu citer son nom.

La déclaration de la star ougandaise relance le débat sur les différentes formes de violences dont sont victimes les filles dans ce pays d’Afrique de l’Est. «Je me fiche de ce que vous pensez quand vous me voyez sur scène(…) Vous feriez mieux de respecter mon corps», a lancé la chanteuse auteure du tube «Jangu». Après cette révélation, son live s’est transformé en un espace de témoignage où d’autres filles ougandaises ont confié en commentaire avoir été aussi victimes d’agressions sexuelles, harcèlement et autres formes de violences dans leurs milieux.

Pour rappel, Sheebah Karungi est l’une des têtes d’affiche de la sphère musicale féminine ougandaise. Elle est détentrice de plusieurs distinctions sur l’échiquier international, parmi lesquelles le prix de la «Meilleure artiste féminine africaine» aux Nigeria Entertainement Awards, en 2016.

Afrik.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.