Procès d’Ahmed Aidara : La peine de prison requise par le procureur…

Arrêtés le 17 juin lors de la manifestation interdite de Yaw, Ahmed Aidara et Cie sont en train d’être jugés au tribunal de Guediéwaye – Pikine.

Après les interrogations et plaidoiries, place à la plaidoirie du procureur du tribunal de flagrant délit. Le Parquet a requis une peine d’emprisonnement de six mois dont un mois ferme et une amende de 50 000F.

L’audience se poursuit en attendant le verdict.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.