Promouvoir la violence pour se faire un nom : une haute trahison contre les populations de Ziguinchor

CONTRIBUTIONS : Nous avons les arguments pour gagner les élections locales sans violence …

Au moment où la jeunesse de Casamance et les populations sont en train de fêter la Coupe du Sénégal de football, de fêter la victoire de la concorde nationale et la victoire d’une paix définitive, au moment où Bouly Dabo a marché 111 km ; de son village natal Samboucounda à Ziguinchor, pour apporter le message de Paix et son soutien au Casa Sports, les démons de la paix tentent de mettre le cheveu dans la soupe.

Nous avons les arguments pour gagner les élections locales sans violence. Le président de la République, Son Excellence Macky Sall, est un homme de paix et a gagné l’élection présidentielle dans la paix, avec comme arme les arguments politiques d’une vision sociale et économique soutenue. La violence est l’arme des faibles. Les arguments politiques sociaux et économiques existent pour gagner les élections sans heurts. Des politiciens en perte de vitesse cherchent à se victimiser pour se faire une nouvelle santé populaire ou populiste. L’on parle peu des réalisations du président de la République, chacun se targuant de les avoir faites. Or, tous ces projets qui sont en train de voir le jour sont l’œuvre exclusive de Son Excellence, le président de la République. Le président de la République, Son Excellence Monsieur Macky Sall, a réalisé en Casamance ce qu’aucun Président n’a pu faire des Indépendances à nos jours.

«Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour»

De 2012 à nos jours, notre région a changé considérablement et dans tous les secteurs de développement. Pour rappel, avant 2012, seul l’Hôpital régional existait avec un manque criard d’équipements. Aujourd’hui, le plateau technique est relevé avec une enveloppe de plus de 8,1 milliards de francs Cfa, en plus de la création d’un «centre de dialyse» et la mise à disposition d’un second hôpital (Hôpital de la Paix) pour un coût de réhabilitation de plus de 364 millions de francs Cfa.

Le Blouf, cette contrée naguère connue par les marches de contestation des jeunes avant 2012 pour la construction de la route dite «boucle du Blouf», salue les efforts du Président Macky Sall pour avoir construit la route pour un coût de plus de 8 milliards de francs Cfa. Si vous êtes au Sénégal, je vous invite au port de pêche de Boudody/Ziguinchor. «Weddi Guiss bokkou-ci.» Avec un coût de 3,6 milliards de francs Cfa, le port va devenir un poumon économique de la commune, voire de la région au grand bénéfice des populations et surtout des acteurs de la filière pêche, qui ont bénéficié des gilets et des moteurs de pirogue. Le désenclavement de la région est devenu une réalité concrète, à travers le pont sur le fleuve Gambie, sans compter les bateaux et les quatre dessertes aériennes quotidiennes de compagnies nationales (Air Sénégal Sa et Transair).

Et n’eut été le Covid-19, le tourisme de Casamance allait afficher des chiffres record. Nous étions encore là quand le président de la République est venu inaugurer la centrale de Boutoute d’un coût de plus de 6 milliards de francs Cfa. A Ziguinchor, nous ne connaissons presque pas de coupure d’électricité. Les jeunes arpentent les artères de la ville la nuit avec confiance et joie.

Allez dire à ces jeunes que Macky Sall n’aime pas la Casamance. Ce n’est plus un rêve pour les populations des îles de la basse Casamance : la rareté de l’eau potable y est devenue un vieux souvenir, avec un investissement de plus de 6 milliards de francs Cfa. Sans compter le démarrage imminent des travaux des ponts de Baïla et de Diouloulou, de même que les travaux de la Rn4.

Dans le secteur de l’agriculture, il convient de noter l’aménagement pour un montant de 378 millions de francs Cfa de la vallée de Mpack Bayotte-Est, l’aménagement pour 120 millions de francs Cfa d’un périmètre horticole de 10 hectares à Boutoupa Camaracounda (département Ziguinchor).

Aussi, la réalisation du barrage d’Affignam pour un montant de 4,5 milliards de francs Cfa n’est-elle pas la preuve d’un engagement politique pour l’autosuffisance alimentaire ? Allez dire aux hôteliers qui ont reçu un financement de 285 millions de francs Cfa que le Président Macky Sall n’a rien fait et n’aime pas la Casamance. Récemment, Son Excellence, le président de la République, a accordé au Casa Sports, une prime de 30 millions de francs Cfa, en sus d’un bus neuf et d’un terrain de presque 3000 m2 à Diamniadio pour la construction d’un second siège, dans le cadre de l’équité territoriale.

Avec Son Excellence le Président Macky Sall, le processus de paix est irréversible puisqu’il se consolide tous les jours. Au vu de ce qui précède, nous avons les arguments, nous de la mouvance présidentielle, pour convaincre les électeurs à nous rejoindre sans violence. A qui donc profite le crime ?

Inspecteur Seydou SANE

1er Adjoint au maire de Ziguinchor

Président du Casa Sports

TW médias

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.