Reconquête de Thiès : Idy zappe Diattara

POLITIQUE : Idrissa Seck a reçu des coordonnateurs départementaux de Rewmi depuis mercredi. Mais Thiès était représenté par l’ancien du Conseil régional, Mor Sène, alors que Yankhoba Diattara se présentait jusqu’ici comme le patron du parti dans ce département. Paie-t-il son échec électoral pour la Ville de Thiès ?

Il était programmé pour le sommet. Mais Yankhoba Diat­tara comprendra dans le temps qu’en politique, les perdants sont promus à la rétrograde. Le responsable de Rewmi et candidat malheureux de Benno bokk yaakaar (Bby) pour la Ville de Thiès lors des Locales, qui s’était autoproclamé coordonnateur départemental du parti Rewmi, a été zappé au profit de Mor Sène dans les audiences en perspective des élections législatives du 31 juillet. Sur le calendrier des audiences du président du parti Rewmi au Conseil économique, social et environnemental (Cese) et au Cyber campus de Thiès, Idrissa Seck a reçu ce mercredi à Dakar Mor Séne à la place de Yankhoba Diattara. Paie-t-il son échec électoral ? Le Quotidien a appris que le patron de Rewmi a décidé d’amorcer la «remontada» dans la Cité du rail.
Mor Sène n’est pas un inconnu dans le parti. Le président du Conseil régional de Thiès entre 2013 et 2014 chemine avec Idrissa Seck depuis 1993 après le décès de Bou­bacar Sall. Déjà, il militait au Parti démocratique sénégalais (Pds) depuis 1988. M. Sène est originaire de Ndiéyène Sirakh, une communauté rurale de Thiès dont il était président de 2002 à 2008. Sa fidélité au leader de Rewmi a occasionné la dissolution de sa collectivité locale en même temps que Oumar Guèye à Sangalkam, Pape Diouf à Bambey en 2008. C’était durant la guerre Wade-Idy.

Mor Sène, nouveau coordonnateur de fait

Huit mois après le décès de Mamadou Dialane Faye, ancien député et coordonnateur de Rewmi à Thiès (Mor Sène était son adjoint), Diattara avait «fomenté un coup d’Etat», d’après ses détracteurs, pour être à la tête de la coordination de Thiès. Neuf des quinze communes du département avaient vivement contesté ce statut mais Diattara s’était farouchement accroché à son siège de patron du département. Selon des responsables rewmistes, le président du Cese «a mis Diat­tara au frigo» et a «repris la gestion de son parti» pour la reconquête de la ville de Thiès. «Idrissa Seck a reçu des responsables po­li­tiques de la coalition Rewum Ngor qui l’avait battu dans son propre bureau de vote et ceux de Yewwi askan wi ainsi que des mouvements de soutien de Bby», nous souffle-t-on par ailleurs.

Yankhoba Diattara, secrétaire national en charge de la Vie politique et directeur des structures du parti, a été présenté comme étant le seul responsable de la cuisante défaite de Bby aux dernières Locales à la Ville de Thiès et ses 3 communes à savoir Thiès Est, Thiès Nord et Thiès Ouest.

TW médias / Dakarmatin.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.