Retard de l’orientation des bacheliers

La situation des bacheliers non orientés préoccupe beaucoup l’Union Nationale des Parents d’Elèves et d’Etudiants du Sénégal (Unapees).

Selon son président, Abdoulaye Fané, l’Etat, par la voix de son ministre de l’Enseignement supérieur, Cheikh Omar Hann, avait déclaré que des mesures idoines avaient été prises pour orienter tous les étudiants dans les universités publiques.

Une promesse qui tarde à être respectée par l’Etat qui risque d’hypothéquer l’avenir des enfants et de plomber le système éducatif avec des perturbations cycliques. Il regrette aussi le dialogue de sourds entre le gouvernement et les syndicats d’enseignants.

T W médias / Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.