Rupture imminente en kérosène: l’Aibd réagit sur l’inquiétante alerte !

SOCIÉTÉ : L’Aéroport international Blaise Diagne (Aibd) réagit suite à l’alerte sur la rupture imminente de Kérosène. Joint par iGFM, le Dr Khaly Niang, responsable de la communication de la plateforme, explique la situation qui est très alarmante.

«Par courrier daté du vendredi 15 avril 2022, le Dg de la Société Smcady, chargée de l’exploitation du stockage du Kérosène à l’Aibd, a saisi le Dg de l’Aibd pour l’éventualité d’une indisponibilité du carburant kérosène à l’Aibd à compter du mercredi à 12H.

C’est une situation due à des facteurs exogènes comme la crise Russo ukrainienne, la rareté de l’offre et la tendance haussière des couts. Du coup, le stock de kérosène de l’aéroport de Yoff et de l’Aibd a atteint un niveau critique qui ne permettait plus de garantir la continuité normale du ravitaillement des aéronefs.»

Aucune visibilité sur l’arrivée de navires de Kérosène

«Smcady n’a aucune visibilité pour le moment sur l’arrivée de navires de Kérosène. Ils ont pris la décision d’alerter par courrier pour nous dire qu’ils veulent réserver ce qui leur reste en stock à notre pavillon national.

Ils nous ont demandé de dire aux compagnies étrangères de prendre leurs dispositions  pour qu’en venant à Dakar, qu’elles viennent avec suffisamment de carburant pour préparer leur retour en toute sécurité.»

Les signaux sont au rouge,  le Président sera saisi

«C’est une situation vraiment alarmante, on peut le dire ainsi. Cela nécessite l’intervention de l’Etat au plus haut niveau. Les signaux sont au rouge. Si on ne fait rien, on peut effectivement frôler la catastrophe.

Nous l’Aibd, nous représentons l’Etat au niveau de la plateforme. Donc c’est pourquoi ils nous ont saisi par courrier. Nous aussi nous saisissons qui de droit, c’est-à-dire le président de la République pour l’informer de cette situation pour qu’une issue heureuse soit trouvée.»

TW médias

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.