Salif Sadio revendique la prise d’otages des soldats sénégalais et menace la Gambie

POLITIQUE : L’un des chefs de guerre du mouvement indépendantiste MFDC, Salif Sadio a exprimé son souhait de libérer les soldats sénégalais pris en otage lors des affrontements du 24 janvier dernier. Mais, il a posé sur la table des conditions qu’il n’a encore dévoilées.

C’est dans une vidéo d’une quinzaine de minutes diffusée par Eyeafrica TV que le chef de guerre a pris la parole en mandingue. Entouré de ses éléments armés, Sadio Sadio a le ton toujours menaçant. Il a mis en garde les autorités gambiennes qu’il soupçonne d’aider le gouvernement sénégalais dans ce conflit.

« J’ai des preuves de ce que j’avance. Que cela ne se répète plus. Aller le dire aux autorités gambiennes. Le conflit avec le Sénégal ne concerne pas la Gambie », a menacé le chef de guerre qui se trouve dans son bunker.

S’agissant des soldats sénégalais pris en otage, Salif Sadio a exprimé son souhait de les libérer. Il a juré qu’ils seront remis en liberté à la secondé où le gouvernement sénégalais va accepter les conditions qu’il entend leur soumettre.

A la suite des affrontements qui ont opposé les rebelles et les soldats sénégalais le 24 janvier dernier, 4 militaires ont perdu la vie et 7 autres sont détenus en otage par le MFDC sont toujours « vivants et bien portants », selon la DIRPA.

Cet accrochage meurtrier est survenu alors qu’une situation d’accalmie rythme le conflit depuis plusieurs années. Dernièrement, plusieurs bases appartenant au MFDC, ont été reprises par l’armée sénégalaise, favorisant le retour de centaines de réfugiés.

Rappelons que l’Armée sénégalaise fait face depuis une quarantaine d’années à une rébellion armée menée par le Mouvement des forces démocratiques de Casamance qui réclame l’indépendance de la partie méridionale du pays.

TW médias / Pressafrik.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.