Sénégal COVID 19 : Les chiffres ne disent pas ce qu’on comprend en les écoutant…

CONTRIBUTIONS: Le nombre de cas contaminés augmente parce que le nombre de tests augmente.

Les tests étant ciblés sur des sujets suspects, le taux de positivité de 10% en moyenne ne correspond pas à la moyenne nationale, qui est inferieure.

Les cas communautaires sont beaucoup beaucoup beaucoup plus nombreux que ce qu’on entend et il faut considérer à chaque fois qu’on sort, qu on en croise un.

Le nombre de cas graves et de décès sont les deux seuls indicateurs qui doivent faire peur.

L’important, c’est les gestes barrières. Lorsqu’un masque couvre la bouche et libère le nez, on protège les autres mais on s’expose à respirer le virus soit même.

La quarantaine généralisée ne sera bientôt plus possible, faute de places. Il faut que les personnes se mettent elle elle-même en quarantaine chez elles.

Donc il nous faut une CITOYENNETÉ RESPONSABLE et une GOUVERNANCE INSPIRANT LA CONFIANCE pour susciter l’adhésion envers toutes les mesures prises.

Autrement, les mesures ne feront que détruire l’économie sans rétablir la santé. De nouveaux pauvres viendront trouver les anciens pauvres et le peril sanitaire deviendra un péril généralisé.

Qu Allah veille sur nous.

Ibrahima Nour DIAGNE

General Manager, à GAINDE 2000 et Ex Director, à Trade Point Sénégal

T W médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.