Sénégal : Le « Ceebu Jën » inscrit au patrimoine mondial de l’humanité

CULTURE : Le « Ceebu Jën, art culinaire du Sénégal », a été inscrit au Patrimoine mondial immatériel de l’humanité par l’Unesco.

Le dossier du Sénégal a été défendu, ce mercredi, par l’ambassadeur délégué permanent du Sénégal auprès de l’Unesco, Souleymane Jules Diop. Le dossier du Sénégal a été adopté à l’unanimité et sans débat. 

L’inscription du ‘’Ceebu Jën’’ ouvre de grandes perspectives pour l’exportation de l’identité du Sénégal, mais aussi à l’économie touristique qui pourra profiter de ce nouveau label.
 
Le ‘’Ceebu Jën Penda Mbaye’’ est un mets emblématique de la gastronomie nationale qui est devenu le plat national. Ce plat trouve ses origines dans des communautés des quartiers de pêcheurs de l’île de Saint-Louis, inscrite au patrimoine mondial.
 
A l’origine de ce plat, l’introduction au Sénégal, de la part des colons, du riz importé des colonies d’Indochine, en substitution aux cultures vivrières. Les communautés ont su, dans la résilience, s’adapter en inventant une recette à base de riz et de poisson : le ‘’Ceebu Jën’’.
 
Tout le monde attribue l’invention de ce mets à Penda Mbaye, une cuisinière du village de Guet-Ndar. Aujourd’hui, ce ‘’Ceebu Jën’’ est cuisiné dans toutes les familles du Sénégal et sa préparation codifiée s’est ouverte à la diversité des réalités culturelles des autres régions.
 
TW médias

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.