Sidika Kaba recadre Seydi Gassama et Cie : « L’Etat du Sénégal n’a pas de leçons à recevoir d’ailleurs »

POLITIQUE : Hier mercredi 7 avril, Amnesty International a publié son rapport annuel 2020/21. Selon Seydi Gassama et Cie, les droits de l’homme sont bafoués au Sénégal.

Interpellé sur cette question lors de la conférence de presse organisée par le gouvernement, ce jeudi 8 avril, le ministre des Forces Armées a rétorqué : « Ils parlent des restrictions de marche sur le territoire sénégalais, mais plus de 2000 demandes de marche ont été autorisées. Il n’y qu’à peine quelques demandes qui ont été rejetées et elles sont moins de 4%. De plus, l’Etat du Sénégal n’a pas de leçons à recevoir d’ailleurs. Il faut savoir que ce pays n’est pas l’enfer des droits de l’homme ».

Dans un autre registre, Sidiki Kaba a contesté les actes de tortures infligés à certains citoyens lors des derniers évènements violents comme révélé par l’activiste Guy Marius Sagna. « Des actes de tortures n’ont jamais existé. Au Sénégal, on a institué la présence de l’avocat dès l’interpellation. Mieux, la personne placée en garde à vue peut requérir un médecin pouvant constater s’il a des blessures ou pas ».

TW médias

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.