Sitor Ndour accusé de viol : le juge d’instruction pose un acte majeur

L’affaire avait fait grand bruit. Au lendemain de la Tabaski, le responsable de l’APR Sitor Ndour est accusé de viol par sa domestique âgée de 17 ans. Le mis en cause, qui nie les faits, a été placé sous mandat de dépôt.

Un pas important vient d’être franchi dans l’instruction de ce dossier. D’après Les Echos, Sitor Ndour a été entendu sur le fond hier, mardi, par le juge du deuxième cabinet, Mamadou Seck, chargé de l’affaire.

Le journal précise que l’audition s’est déroulée en présence de l’avocat de l’accusé et de celle de la partie civile, Me Ndèye fatou Touré.

C’était l’occasion pour l’ancien directeur général du COUD de se montrer convaincant face au juge. En plus, cette audition au fond est un préalable incontournable pour l’introduction d’une demande de liberté provisoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.