Situation carcérale au Sénégal : ASRED préconise des pistes de solutions…

SOCIÉTÉ : L’Association pour le Soutien et la Réinsertion sociale des Détenus (ASRED) est préoccupée par la situation carcérale du pays .

L’ ASRED propose une loi limitant la détention provisoire en matière criminelle à trois ans, la construction de 05 prisons de réinsertion sociale, l’amnistie partielle de 500 détenus et une grâce pour 2000 détenus dont 100 femmes, la construction de 05 maisons d’accueil, d’orientation et de suivi pour des détenus et l’aménagement de 05 champs pénitentiaires agricoles qui pourront être multipliés.

Il suggère également la libération des détenus dont les dossiers sont perdus dans les tiroirs des tribunaux et les déficients mentaux, mettre en place un budget pour la réinsertion sociale, accélérer le processus du bracelet électronique, la construction de 05 Tribunaux, le recrutement de magistrats, greffiers, agents pénitentiaires et éducateurs spécialisés, une loi fixant la capacité d’accueil pour chaque prison et faire de l’agriculture un moteur de développement et de préparation à la réinsertion à l’image des prisons comme la Mac de Louga, deBambey et du camp pénal de Koutal ..

TW médias

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.