SUNU de Pathé Dione prend possession de la BICIS

Un communiqué conjoint du Groupe BNP Paribas et du Groupe SUNU, renseigne que les deux entités ont conclu ce vendredi 28 juillet un accord portant sur l’acquisition par le Groupe SUNU de 54,11% du capital de la Banque Internationale pour le Commerce et l’Industrie du Sénégal (« BICIS ») détenus par le Groupe BNP Paribas.

La note précise que la mise en œuvre de cet accord est soumise à l’obtention des autorisations règlementaires en vigueur.

Cet accord s’inscrit dans le prolongement d’une coopération de longue date entre le Groupe BNP PARIBAS et le Groupe SUNU dans le domaine de la bancassurance en Afrique subsaharienne.

“En nous confiant une de ses filiales majeures, le Groupe BNP Paribas confirme à ses clients, ses partenariats et ses collaborateurs qu’ils peuvent compter sur un groupe panafricain de référence dans les services financiers. Forts d’une expertise de près de 25 ans en Afrique, nous avons démontré notre leadership dans l’assurance dans 17 pays et avons acquis il y a quatre ans une banque au Togo.

Notre premier objectif est d’offrir des solutions financières complètes avec un réseau de banques et de sociétés d’assurances plus proche des entreprises et des populations. La BICIS est une belle opportunité de réaliser cette ambition au Sénégal et dans la sous-région”, déclare Pathé Dione, Président et Directeur Général du Groupe SUNU.
Cet accord devrait permettre à la BICIS de consolider son développement avec une clientèle élargie et une gamme de services financiers renforcée par l’expertise du Groupe SUNU.

Le rôle de Macky Sall

Ce deal est en tout cas une bonne nouvelle d’autant que le désengagement de BNP Paribas en Afrique de l’ouest  était source d’inquiétudes au plus haut niveau. “Les Etats concernés devront sérieusement s’intéresser de très près au processus de sortie de Bnp Paribas.

Cette sortie leur offre l’opportunité historique de constituer par des rapprochements appropriés avec d’autres entités locales dans chacun de ces deux États, un pôle financier national puissant. Connaissant assez bien les Présidents Macky Sall et Alassane Ouattara, je ne doute pas qu’ils y prêtent attention”, déclarait à ce propos Amadou Kane, ancien ministre de l’Economie et des finances du Sénégal et également ancien Administrateur Directeur général de la Bicis, en mai 2022. 

D’après certaines indiscrétions le Président Macky Sall a été très actif dans ce dossier et permettre aux acteurs nationaux de peser dans ce dossier. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.