Sur 4:44, Jay-Z parle pour la première fois de l’homosexualité de sa mère

Jay-Z aborder un sujet qu’il n’avait jamais évoqué auparavant : le coming-out de sa mère.

Album de toutes les révélations, 4:44 voit Jay-Z aborder un sujet qu’il n’avait jamais évoqué auparavant : le coming-out de sa mère.

Depuis sa sortie, le 30 juin dernier, 4:44, le treizième album studio de Jay-Z est décortiqué par les fans. Sur cet album très personnel, le rappeur se dévoile comme jamais et se révèle en père de famille, époux et fils aimant. Si ses excuses à Beyoncé sur le morceau éponyme de l’album ont fait jaser la BeyHive, un autre morceau de l’album a attiré l’attention des auditeurs.

« Je m’en fiche que ce soit un homme ou une femme »

Il s’agit de « Smile », troisième piste de l’album sur laquelle est Gloria Carter est créditeé en featuring. Gloria c’est le prénom de la mère de Jay-Z dont le rappeur est très proche. Sur le premier couplet, Hov rappe : « Maman a eu quatre enfants mais elle est lesbienne/Elle s’est caché si longtemps que c’est une comédienne/ Elle est restée cachée dans le placard, a pris des medocs / La société humilie et la souffrance était trop dure à endurer / J’ai pleuré des larmes de joies quand tu es tombée amoureuse / Je m’en fiche que ce soit un homme ou une femme / Je veux juste te voir sourire à travers toute cette haine«

En outro du morceau, Gloria prend le micro et lit un poème vibrant dans lequel on retrouve ses mots forts : « Vivre dans l’ombre semble être l’endroit le plus sécurisant/Pas de mal pour eux, pas de mal pour moi / Mais la vie est courte et il est temps d’être libre / Aimez qui vous aimez car la vie n’est pas garantie/ Souriez« .

Un joli duo mère-fils.

LIRE LA SUITE

T W / People

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.