Tambacounda : Coronavirus, le cas du corps sans vie reçu aux urgences…

SANTÉ – Les tests effectués sur le ressortissant français mort à Gouloumbou sont connus.

Devant la presse ce mercredi 11  mars 2020, à l’hôpital régional de Tambacounda, le médecin chef de la région médicale de Tambacounda revient sur le cas du corps sans vie reçu aux urgences.

Le coronavirus continue son bonhomme de chemin. Ce 10 mars, l’hôpital régional de Tamba venait d’accueillir aux services des urgences  le corps sans vie d’un  ressortissant qui avait défrayé la chronique. Selon les informations reçues des réseaux sociaux, la mort du français serait liée au coronavirus.  En alerte depuis 48 heures, hôpital régional de Tambacounda est à pied d’œuvre pour circonscrire le cas.

Selon  Docteur  Bayal Cissé, médecin chef de la région médicale de Tambacounda, le ressortissant français âgé de 77 ans, séjournait dans la région de Tambacounda depuis le 4 mars 2020 avec 10 autres personnes  dans un campement à Gouloumbou. Dans sa déclaration, le médecin chef précise qu’il s’agissait d’un corps sans vie qui ne présentait aucun signe qui pourrait être considérés comme appel de la maladie du  coronavirus.

Dans ce contexte de pandémie, vu que la personne venait de la France, en transitant par Bordeaux, Paris, obligation était donc de procéder à des prélèvements.  Selon toujours le Docteur  Bayal Cissé, les prélèvements sont parvenus à l’institut Pasteur de Dakar pour être aussi rapidement traités. En date du 10 mars 2020 à 23 heures, selon le médecin chef, les résultats sont parvenus et ont pu délivrer leurs secrets.

Le Docteur  Bayal Cissé dans son communiqué de presse précise ; « Nous avons la chance que ces résultats sont revenus négatif. Juste pour dire qu’il n’ya pas à ce jour aucun cas de coronavirus dans la région de Tambacounda ». Par ailleurs le médecin chef de région rassure les populations et appelle à la sérénité et précise que le comité régional de gestion des épidémies présidé par le gouverneur de la région  ainsi que tout le personnel de santé, des services sécurité entre autres, que le système de gestion est performant et prompte pour réagir par rapport à toute sorte d’épidémie.

C’est également pour dire, selon le médecin chef que le comité est sur le qui-vive afin de surveiller toutes les maladies à potentiel épidémique. A ce titre, le médecin chef attire l’attention de la population sur les mesures d’hygiène individuelle pour éviter la maladie et par ricochet donne le numéro vert mis à la disposition des populations par le Ministère de la santé et de l’Action Sociale qui est le : 800 00 50 50 accessible à tous.

T W médias / Ousseynou Dieng

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.