Trafic de drogue Maroc-Sénégal via GP: Une jeune étudiante innocente risque 2 ans de prison ferme, à cause de…

SOCIÉTÉ : Massoukha Mbengue a remis un colis contenant de la drogue à une étudiante âgée d’à peine 22 ans, qui quittait Casablanca pour Dakar.

Fatou Kiné Ndiaye de son nom, fut arrêtée par la police marocaine à l’aeroport Mouhamed V de Casablanca et sera jugée d’ici moins de 10 jours par le Tribunal de Casablanca, pour crime de trafic de drogue si Massoukha ne réapparaît pas, vu qu’il a pris la fuite depuis les faits.

Fatou kiné Ndiaye est une jeune Sénégalaise âgée de 22 ans et étudiante en gestion management dans un institut à Rabat (Maroc). Fatou, en terminant ses études, voulait se rendre au Sénégal pour passer un peu de temps avec sa famille (vacances), avant de revenir pour travailler dans un centre où elle a déjà obtenu un CDI.

A la veille de son départ, elle a fait une annonce comme quoi elle fera un GP (gratuité – partielle) Casablanca-Dakar. C’est sur ces entrefaites qu’un monsieur du nom de Massoukha Mbengue l’a contactée, pour lui dire qu’il avait un colis à faire transporter au Sénégal, plus précisément des chaussures. Ne se doutant de rien, Fatou Kiné lui a indiqué son domicile pour que Massoukha puisse venir lui remettre son colis. C’est à ce moment que Massoukha lui a remis le colis contenant de la drogue. En effet, la drogue était cachée dans les chaussures, du coup la jeune et innocente fille ne pouvait pas imaginer ni deviner que son client lui faisait transporter.

Ce faisant, Fatou Kiné Ndiaye fut arrêtée à l’aéroport Casablanca de Mouhamed V par la police marocaine, pour trafic et détention de la drogue à la date du 24 février 2021. Depuis lors, cette fille est en détention et sera jugée d’ici moins de 10 jours par le Tribunal de Casablanca et risque une peine capitale de 2 ans de prison ferme.

Le plus triste dans l’histoire, c’est que depuis lors, Massoukha Mbengue est fondu dans la nature et personne n’arrive à le retrouver. La police marocaine refuse en même temps d’ouvrir une enquête pour rechercher M. Mbengue, en vue de le retrouver. Les autorités sénégalaises au Maroc, pour leur part, n’ont essayé de faire aucune médiation pour la libération de la jeune fille innocente du nom de Fatou Kiné Ndiaye.

Si personne n’intervient, une jeune fille sera lamentablement sacrifiée et risque de perdre son avenir à jamais, par la faute d’un délinquant qui s’est evanoui dans la nature.

TW médias / ledakarois221

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.