UCAD : L’État du Sénégal condamné à verser 200 millions à un étudiant

SOCIÉTÉ : Rescapé des événements de 2014 qui ont occasionné la mort de l’étudiant Bassirou Faye, Amadou Sarr Gningue gagne son procès.

Selon Libération, l’État du Sénégal a été condamné à lui verser 200 millions Fcfa à titre de dommages et intérêts. La décision a été rendue le 18 mars dernier.

L’étudiant, double maitrisard en physique et en chimie à l’époque, avait reçu une balle dans l’œil.

Ce jour, il rendait visite à son professeur-encadreur, dans le cadre de son mémoire de Master.

C’est quand il est retourné dans sa chambre pour prendre son porte-monnaie qu’un policier lui a tiré, à bout portant, une balle à l’œil.

Évacué en France pendant une duree de huit (8) mois pour soigner sa blessure, il est revenu avec une prothèse oculaire.

TW médias

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.