Vente de pain dans les boutiques: les boulangers du Sénégal menacent d’augmenter le prix de la baguette à 200 FCfa

SOCIÉTÉ : L’interdiction de la livraison et la vente du pain dans les boutiques n’est plus respectée depuis la levée des mesures de l’état d’urgence.

La Fédération Nationale des Boulangers du Sénégal qui dénonce la non application de cette nouvelle réglementation, menace d’augmenter le prix de la baguette du pain de 150 à 200 FCfa si l’Etat ne réagit pas face à cette situation. 

 « Aujourd’hui, on constate sur le terrain que la réglementation n’est pas appliquée. Peut-être qu’elle est difficile à appliquer. Et pourtant, c’était une promesse ferme des autorités pour un gel de notre revendication principale à savoir la vérité des prix avec l’application effective des résultats de la commission », a déploré son président Amadou Gaye. 

Face à la presse, ces boulangers rappellent qu’ils avaient estimé, avec un assainissement du secteur, la boulangerie sénégalaise renaîtra. Avant de pester : « Actuellement, c’est l’anarchie totale. La vente du pain à l’intérieur des boutiques de quartier, sans respect des normes d’hygiènes, est en train de persister surtout dans le contexte de Covid-19 que nous vivons ». Non sans parler de « la livraison du pain dans les pousse-pousse (chariots), dans des sacs en bandoulière, des voitures non-conformes aux exigences réglementaires qui sont en train de persister encore ». 

Faisant dans la menace, ces boulangers informent que « si le gouvernement pense qu’il est dans l’incapacité d’assurer la survie de notre secteur, dans ce cas, nous allons exiger la hausse du prix de baguette de 190 grammes à 200 F Cfa sur toute l’étendue du territoire ».

TW médias / Pressafrik.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.