Youssou Ndour, ambassadeur du Forum de l’eau : « Ce que j’attends de Dakar 2022 !»

SOCIÉTÉ : Dakar accueille depuis ce lundi 21 mars 2022 les participants au 9e forum mondial de l’eau. Forum qui se tient pour la première fois en Afrique subsaharienne. Youssou Ndour a été coopté comme ambassadeur. A côté d’une participation remarquable, il a dédié une chanson au Forum de l’eau. En effet, c’est une version améliorée de sa chanson «ndox», en featuring avec l’artiste Ba Mody Abou Ba.

Youssou Ndour a souhaité que l’édition 2022 du Forum de l’eau, qui se tient à Diamniadio, soit exceptionnelle sur tous les plans, «particulièrement avec de grandes décisions qui permettront de sortir des sentiers battus afin de garantir l’accès à l’eau et à l’assainissement aux populations les plus démunies, un peu partout à travers le monde».

En tant qu’artiste, qui a eu la chance de se produire sur tous les continents, il a dédié une chanson au Forum de l’eau. C’est, en fait, une version améliorée de sa chanson «ndox», en featuring avec l’artiste Ba Mody Abou Ba.

Durant ses nombreuses pérégrinations à travers le monde, Youssou Ndour dit s’être rendu compte que l’eau et l’assainissement figuraient au centre des demandes sociales et que pour répondre aux attentes de ceux qui en manquent, une solide coalition de tous les acteurs est indispensable. Qu’ils soient décideurs politiques, acteurs du secteur privé, de la société civile, les jeunes, les femmes, les habitants du monde rural, les acteurs.

C’est pourquoi, il s’est engagé dès le début, avec la candidature de Dakar, pour que le Sénégal puisse accueillir au nom de l’Afrique, le forum, cette plateforme unique, pour prendre des décisions fortes afin que les enfants puissent retrouver le sourire dans les zones défavorisés d’Afrique, d’Asie, d’Amérique latine.

Déjà en participant au 8e forum mondial de l’eau au Brasil en 2018, il avait lancé un appel pour que les participants et tous les acteurs de la communauté de l’eau et leurs partenaires ne ratent pas le rendez-vous de Dakar.

Son vœu est que Dakar 2022 permette d’écrire une belle page dans le grand libre du Forum mondial de l’eau.
Il s’est félicité du fait que le Forum retrouve l’Afrique après la première édition tenue en 1997 à Marrakech, au Maroc. Car, souligne-t-il, c’est en Afrique et en Asie que les urgences relatives à l’eau et à l’assainissement sont les plus fortes et des réponses concrètes très attendues.

TW médias / Igfm.sn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.